Sortie Pâques à la Ciotat !

C’était un 31 mars à 20h…

Ils étaient tous confinés dans leur salon à attendre fébrilement les annonces du Président pendant son allocution….

Un groupe de 9 plongeurs était déjà prêt à en découdre, n’en pouvant plus d’attendre le prochain weekend à La Ciotat. Soyons honnêtes, le doute était déjà bien installé dans chacun de leurs esprits quand à 20h15, le couperet tombe….la France est re-re-re-reconfinée à partir du samedi suivant…rendant donc les activités nautiques non praticables.

Fichtre alors, la déception se devine dans les esprits et les mails échangés ce soir là….

C’est le lendemain, alors que le soleil et les chaleurs printanières précoces narguaient le groupe de palmipèdes sus-nommé, qu’ils apprennent l’impensable !….La sortie est maintenue !

A eux le Sud, le soleil, l’iode, les poissons, la narcose, les dauphins, les requins, les raies manta etc.…

Sophie, nouvelle adhérente du club CSLGB se charge de vous narrer ces 3 jours ‘hors du temps’

Une fois n’est pas coutume, le groupe se retrouve au QG pour un départ matinal.

Après avoir sauvé une vie de bon matin (celle d’un hérisson en balade sous les roues d’un trafic), nous aidons notre vénérable président à charger les blocs, sacs de plongée et autres matières premières comestibles indispensables à la bonne marche de ce weekend Pascal si spécial.

La route nous semble bien déserte, Lyon et Orange se passent sans bouchons…même pas un p’tit ralentissement….juste une Twingo égarée de temps en temps sous les yeux émerveillés de Charlène et les moqueries des garçons qui eux, beaucoup plus terre à terre, ne rêvent que du dernier modèle de chez Aston Martin….

Nous arrivons au camping, ouvert rien que pour nous !

3 bungalows Grand Standing et tout juste rénovés nous attendent !

C’est alors que ce joyeux groupe fait connaissance avec leur nouvelle recrue autour de l’apéro et de l’omelette traditionnelle. Une floppée d’histoire (dont nous ne ferons pas état!) et de rires animent la tablée.

Demain, nous descendons dans les abysses !

Jour J : Le soleil est bien là, la mer est calme….très calme.

Le parking est sur-fréquenté….nous ne sommes pas les seuls à vouloir profiter de nos derniers instants pré-confinement.

Le bateau est à l’eau…lui aussi frétille de joie pour sa deuxième sortie avec ses nouveaux propriétaires. Les blocs sont montés, le matériel est solidement attaché et les sourires se devinent sous les masques anti-COVID des plongeurs.

Les conditions sont optimales pour une reprise.

Les 2 plongées du jour sont superbes. Visibilité parfaite, pas de courant et surtout la faune est de sortie ! HALTE au déconfinement progressif !

Les mérous règnent en Maîtres des lieux et une baudroie se tapit sur la roche, à peine distinguée par son camouflage naturel…en attente de sa prochaine proie.

Les grottes fauconnières nous offrent un paysage sous-marin magnifique, des camaïeu de couleurs bleu turquoise et pléthore d’espèces à re-découvrir !

De retour au camping, nous savourons tous un bon moment sous la douche (ultra-chaude..genre brûlante), car soyons honnêtes, la température de l’eau est encore très fraîche et certaines extrémités ont été mises à rude épreuve (je parle des doigts, bien sûr!)

Une fois réchauffés, nous sortons l’apéro pour fêter le déconfinement du bœuf bourguignon made in Gégé.

La soirée est agréable, mais la digestion fatale….après tout, ça fait 1000 ans qu’on n’est pas sorti….la fatigue nous abat tous.

ZZZzzzzz

Ding-Dong !

Dimanche de Pâques..les cloches ne sont pas passées.

Direction la Grand-Messe des plongeurs…Le P38. Sur le parking, c’est le désert total…Confinement – Jour 1.

La mer est d’huile, même le lac de Neufchatel est plus agité que ça d’habitude !

Jusque là, aucune fausse note….heureusement que Jean Marie est persuadé d’avoir oublié ses palmes à quai pour mettre un peu de piment dans tout ça !

C’est alors que nous re-découvrons cette superbe épave. Bien que dégradée par ces années d’immersion, on devine déjà sa silhouette à la descente et une vie très riche s’y est développée.

Et puis….l’effet des profondeurs fait oublier le froid !

Ce qui n’est pas le cas de la dernière plongée du weekend ! Bbbbrrrrrrr

Nous allons présenter nos Hommages à la Vierge….oui, après tout, nous n’avons pas pu aller à la messe ce matin là.

Les nuages reviennent, le vent se lève et la houle avec, mais nous passons entre les gouttes et profitons de nos derniers instants en Méditerranée.

De retour au campement, un changement de taille se prépare.

Sophie la nouvelle recrue (donc moi!), spécialiste des plats épicés en tous genres, se met aux fourneaux et teste un curry thai auprès de ses nouveaux compagnons.

La pression monte…d’habitude, les très attendues escalopes de Gégé se dégustent à guichet fermé !

Bon, au final, tout a été ratissé…les dernières gouttes de lait de coco réclamées à corps et à cris par Mathieu pour aromatiser les restes de la veille, donnant ainsi naissance à un nouveau plat : le currignon !

Le rendez-vous culinaire est pris pour la prochaine sortie !

Notre aventure s’achève le lendemain.

Dernier jour de ‘tolérance’ des déplacements inter-régionaux. Nous prenons l’autoroute du Soleil qui nous rapproche peu à peu de la Bourgogne pluvieuse et neigeuse dans une ambiance post- apocalypse habitée par des Twingos vieux modèle.

UN grand Merci à tout le groupe pour ce weekend de Pâques mémorable. Merci à Jean Marie d’avoir bataillé pour maintenir la sortie, à l’équipe du camping de nous avoir reçu et à mes binomes pour la remise en palmes !

Vivement la prochaine !

Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.