Sortie du 4, 5 et 6 octobre 2013. St Cyr sur mer.

 

Rendez vous aux Algecos à 13h30 vendredi pour le 1° groupe (Gégé, Mathieu D, David P, Béa, Antoine M, Nassip, Denis C et Christophe J) où nos connaissances en Tetris ont été pleinement  utilisées pour réussir à loger toutes les caisses dans la remorque.remorque.jpg

   Je ne sais pas si il y a un concours de la plus grosse (caisse) mais pour ranger la même chose (palmes, masques, détendeurs, stab, combinaisons, ordi, plombs…) on passe, suivant les cas, de la boite à chaussure à la cantine de l’armée,  nous avons donc mis du temps pour résoudre le problème de chargement.

caisse.jpg

 Nous avons ensuite chargé le Ducato où des tintements familiers dans les sacs nous indiquent que les soirées devraient être sympathiques.

 Notre ami Fabrice nous ayant  abandonné pour des problèmes de sinus, (Il doit préférer les maths à la plongée)  nous embarquons dans le minibus direction le sud avec le bateau noir ;  la Logan partira plus tard avec la remorque (à son bord Edouard G, Jean Marc C, Olivier N et Pierre S). Au volant Gégé avec Mathieu dans la fonction de copilote, à l’arrière des groupes se forment avec des objectifs différents. Nassip trouve rapidement une position pour dormir, Antoine qui a séché les cours avec la bénédiction de sa maman (quelle famille !! ce n’est pas sérieux) révise assidûment …. ses jeux électroniques. Bea, très prévoyante, a apporté une bibliothèque de BD sur la plongée.

bd.jpgbd-2.jpg

 

Et au fond du bus Denis, Dave et moi potassons le fonctionnement de nos ordinateurs de plongée.

 Je fais part discrètement à Dave que lors de la dernière  fosse, j’ai essayé pour la première fois mon ordi et que pendant toute la plongée j’avais de la peine à lire les paramètres : la seule info lisible pour moi,  c’était que je passais de 9m à 6 m lorsque je descendais et inversement pour remonter. Heureusement Baptiste a réglé le problème. Il m’a conseillé de le mettre à l’ endroit…et  c’est vrai que maintenant, tout va mieux.

christophe-et-son-ordi.jpg 

Je pensais que Dave avait un peu  d’égard pour moi et garderait pour lui cette maladresse. Pas du tout ! Dans la seconde qui a suivi tout le minibus a été informé !  Je vous laisse imaginer les commentaires de chacun.

Le voyage se déroule dans la bonne humeur.  Un petit arrêt en cours de route pour se dégourdir les jambes et changement de pilote : c’est Mathieu qui prend le volant et nous emmène sans encombre aux Dauphins.

Jean Michel nous attendait au gite, il avait déjà installé les chaises et les tables sur la terrasse (oui j’ai oublié de vous dire qu’ il faisait super beau la bas).

ciel-bleu.jpg

Un petit crochet aux bungalows pour déposer nos affaires et nous remontons au gite pour récupérer  un peu, après ce long trajet et avant 2 événements  majeurs : les anniversaires de Dave (26 ans…. du moins, c’ est ce qu’ il a voulu nous faire croire….) et Antoine (16 ans) nés tous les deux le 4 octobre (ça tombait bien on était le 4).

anniversaires.jpg

Nous avons donc attaqué par le punch de Dave, on sentait qu’un verre appelait facilement le suivant mais nous sommes restés sérieux. Nous avons dégusté la traditionnelle omelette et les gâteaux d’anniversaires sont arrivés avec bien sûr les cadeaux choisis par Béatrice (elle pense à tout). Pour Antoine une nouvelle paire de palmes (et oui le pitchoun chausse du 44 maintenant, il pourra nager sans palme si il continue) et pour Dave, un peu déçu, il a eu un sac fluo avec une grande ficelle, qu’il a pris pour un sac à pain.

dave-parachute.jpg

Heureusement quand  Jean Michel  lui a expliqué que c’était un parachute, Dave a retrouvé le sourire. Il s’en est suivi une discussion technique sur son utilisation et Jean Michel a complété notre connaissance sur les signes de plongée. Il doit écrire un nouveau règlement depuis qu’il est dans le midi parce que personne ne connaissait  ce signe …….pour la plongée. On vous montrera !!!!

Pour terminer cette bonne soirée, Mathieu nous a offert du sirop pour dormir et nous sommes allés nous coucher pour laisser travailler nos enseignants sur l’organisation des palanquées du lendemain.

Dans la nuit la Logan est arrivée avec  Edouard, Jean Marc, Olivier et Pierre.

Après une bonne nuit pour les uns, plus courte pour les autres, nous avons retrouvé Charlène et nos enseignants au petit déjeuner. C’est là que j’ai compris que la composition des palanquées c’est une vraie responsabilité. Nos enseignants  ont été obligés de travailler très tard dans la nuit . 

Le petit dej achevé, nous avons pris le chemin de La Madrague pour aller plonger. Grosse journée où nous devons travailler sur la technique suivant nos niveaux et Antoine valider son N2 puisqu’il a maintenant 16 ans. Les 2 bateaux à l’eau, nous  chargeons les blocs et embarquons, le bateau noir avec les N3 et le blanc pour les prépa N2. Et là : problème !  La direction du Camillou est bloquée. Après un peu de mécanique, la décision est prise de faire les rotations avec le bateau noir et remonter le Camillou au camping.

mathieu-a-la-barre.jpg

 Nous retrouvons Yvon lors de la deuxième rotation.

bateau-noir.jpg

Sous un soleil radieux, nous avons tous bien plongés suivant les consignes de nos enseignants dans une eau à 20°. Denis a voulu augmenter la difficulté pour envoyer son parachute, il avait une ficelle de 25 m et 50 nœuds accrochée a son parachute, il parait que ça ne marche pas bien comme cela .

denis.jpg

Je crois que Nassip a nourri une nouvelle fois les poissons.  L’après midi, nous avons plongé dans des grottes  superbes et l’eau était très claire.

nassip.jpg

Apres la dernière rotation et le gonflage des blocs, retour aux Dauphins et RDV sur la terrasse du gite. Jean Michel devant rentrer nous quitte (merci  Jean Michel et à bientôt).jean-mi.jpg

Nous profitons d’être tous ensemble pour débriefer, remplir nos carnets de plongée et commencer une dégustation de produits régionaux.

Nous avons attaqué le traditionnel bœuf bourguignon et à la fin du repas, fêté le N2 d’Antoine.

niveau-2.jpg

antoine-N2.jpg

Bravo Antoine !

 C’est Denis qui nous offre ce soir là le fameux somnifère et nous allons nous coucher laissant à nos enseignants la lourde tache d’organiser les plongées du lendemain. N’ayant qu’un bateau, Gégé nous a donné RDV à sept heures au petit dej avec nos sacs, les bungalows rangés. Nous avons ressenti en arrivant au gite que nos enseignants avait encore dû travailler  d’arrache pied  cette nuit et que Edouard en particulier avait eu de la peine à trouver le sommeil. D’après Edouard un Boeing au décollage,  c’est une mélodie par rapport au ronflement d’Olivier son voisin de chambrée. Pierre, l’autre voisin de chambrée, a réussi à dormir un peu.

Après le petit déjeuner, par acquis de conscience, Jean Marc armé d’une clé anglaise bricole la direction du bateau blanc et ………la débloque.

Nous avons donc de nouveau deux bateaux en état.Nous l’attelons pour l’utiliser, il fonctionnera parfaitement.

pepito.jpgCharlène va pouvoir emmener son cher pépito pour préparer son examen N4 …charlene-et-mathieu.jpg

Nous, nous allons plonger ce matin à La balise au large de l’Ile verte. Plongée technique à 40m pour les prépas N2 et  N3 et donc première 40 pour Antoine.

 Beatrice et Yvon sont allés se balader également aux environs de 40m ; ils sont remontés avec des étoiles dans les yeux, satisfaits de leur binôme.

  Pour les prépas N2, Pierre et Denis ont plongé avec Jean Marc sans problème, David et moi étions avec Edouard, nous sommes tous allés travailler à 20 mètres. Antoine tellement pressé de faire sa première 40 a sauté dans l’eau en oubliant de fermer sa combinaison semi- étanche, mais d’après lui, ce n’était pas un problème, je le cite : «j’ai bien assuré je me suis mis en sustentation pour éviter que l’eau rentre encore plus ».

 En tous cas, Antoine bravo pour cette première 40, tu ne l’oublieras jamais et nous non plus ! David a pu essayer son parachute avec succès et une lueur de fierté était présente toute la journée dans son regard. Nous avons fini de plonger vers midi. Chacun s’est organisé pour ranger et préparer le départ (gonflage des blocs, nettoyer et ranger les bateaux, préparer le déjeuner…).

graissage.jpg

 Après avoir bien inspecté la direction du Camillou et graissé la biellette, un rapport a été fait à Camille qui nous a demandé de remonter le bateau pour régler définitivement ce problème.

retour-bateau.jpg

Nous avons de nouveau joué au Tetris pour charger la remorque. Nous avons, après toutes ces péripéties,  déjeuné vers 14 heures avec le bon pain qu’Olivier a oublié (ce n’est pas grave Olivier).

olivier.jpg 

 

Nous avons dit au revoir à Charlène avec un peu d’émotion : elle retourne à Marseille.

 Et en route pour Dijon. Enfin presque, car il a fallu s’arrêter à la sortie du camping : Dave avait déjà envie de faire  pipi.

pause-pipi.jpg

 Nous avons récupéré la grisaille et la pluie  vers Lyon.

Encore une super sortie et une ambiance géniale.

groupe.jpg

Merci à vous qui avez œuvré pour que cette sortie soit une grande réussite. (Gégé, Beatrice, Charlène, Mathieu, Edouard, Jean Michel, Jean Marc)

gege.jpg

 

Vivement la prochaine sortie…

PS: petit message perso pour Marie, Mathieu a bien mis sa crème …mathieu-creme.jpg

 

                                                   

 

Un commentaire

  1. Bravo ce résumé me rassure pour plusieurs raison il résume une convivialité exemplaire pour cette sortie mais plus personnellement que certain « manquement » peuvent intervenir à tout âge …..ça
    rassure y’a pas que les vieux …..pour moi ça a commencer par un pbl de lunettes bon je dit ça c’est pour aider ….aller avec un peut de retard bon anniversaire à Antoine que tout le monde ce
    rassure la direction du « Camillou » est remise en état

    Très cordialement à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.