QUAND CHALAIN RIME AVEC FROID DU MATIN

 Ce matin quand le réveil a sonné,

 je m’ ai dit « mon p ‘tit gars, t’ es total givré ! ».

 

FRANCKY.jpg


Arrivés à la Tridim, on avait des petites mines.

 Les véhicules chargés, nous sommes partis un peu inquiets. Malgré les paysages blancs qui n’ avaient rien de rassurant et le -5° au compteur, nous sommes arrivés à bon port avec nos moniteurs. La pause grignotage à base de bons fromages nous a redonné à tous un grand courage ! Les consignes une fois données, nous nous sommes alors équipés. Un grand merci à Gégé pour les palmes, les chaussons et les gants, sinon j’ aurai eu l’ air d’ un gland (pour la rime valait mieux mettre gland à la fin de la phrase que chaussons, sinon j’ aurai eu l’ air d’ un …).

PLONGEURS.jpg

L’ eau fraîche du lac sur le visage, c’ est mieux qu’ une crème anti-âge : elle raffermit les chairs et resserre les sphincters. Avec leur barre, pas en bas mais en haut, Michel et Jean-Marie ont du ressortir de l’ eau. Ami plongeur de là ou d’ ici, n’ oublie jamais ceci : fatigue, froid ou sinusite, tu ressors tout de suite ! Remontées assistées avec une super visibilité, elle aura été très bien cette plongée. Le moment le plus délicat aura été le rhabillage dans le froid.

DEPART-RESTO.jpg

 


Mais le comté, le rhum et le café nous auront vite réchauffé. Au niveau des cookies (au départ pour Mélanie), on les a boulotés comme des souris ! A l’ arrivée de nos copains des Maillys, nous faisions comme si nous étions partis. A la question « Comment s’ est passée cette matinée ? » de la famille Moutrille, nous l’ avons ainsi résumée : « L’ escargot est rentré dans sa coquille ». En repartant vers le restaurant, arrêt photos avec les chamois dans les bois.

 

CHAMOIS-2.jpg  

 

CHAMOIS.jpg





La pause déjeuner – dans un cadre bien sympa, était somme toute bien méritée.

TABLE-2.jpg  
  TABLE.jpg



A la sortie, petit exploit de Jean-Marie : tel un surfer sur sa planche, il virevoltait entre les branches.

PRIERE.jpg GEGE-ET-TOUPTI.jpg
  TOUPTI.jpg

 

lecon-de-skate-copie-1.jpg

 Après toutes ces émotions, il était temps de regagner nos maisons. Alors après un dernier petit bisou, tous dans les voitures et allez zou.

 

TABLE-3.jpg

Francky, l’ ami des jeunes

Un commentaire

  1. bravo à tous les courageux que le froid n’arrête pas…. Avec un bravo encore plus appuyé à Michel G , l’homme du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.