Sortie BIO étang de Thau 15_17 avril 2016

IMG_0975

Voilà la troisième année que les bourguignons débarquent à l’étang de Thau. Les objectifs cette année sont clairs : observer des syngnathes et des hippocampes !! Pour cela, le CODEP 21 a mis les chances de son côté en organisant la sortie en partenariat avec le CPIE, et plus particulièrement l’association HippoThau qui agit dans le recensement et la conservation de ces espèces. Donc, Michel A qui tente sa chance pour la 3ème année consécutive pour voir l’HIPPOCAMPE DE SES REVES, est très motivé.

Il prend donc le volant du minibus et mène la troupe de 20 plongeurs vers le soleil et la chaleur de Sète ! Parmi ces plongeurs, des membres de Dijon Plongée, Mobydick, CSLGB. Moniteurs, élèves bio ou simples « touristes » curieux et souhaitant découvrir l’étang de Thau aux mille particularités.

Direction le centre Lazaret de Sète où nous dormirons en pension complète et chambres dortoirs 4 personnes.

Arrivée vers les 20h au goutte à goutte, certains étant partis à peine plus tard et certains ayant fait un détour pour observer les flamands roses qui se réunissent en ce moment pour migrer.

Grignotage de quelques cacahuètes autour de la bougie d’anniversaire de Sabine puis repas bien mérité au centre de restauration. La soirée se termine au bord de la plage, située à même pas 50m…=)

Le lendemain matin, réveil plus ou moins dur selon les chambrées… Petit déjeuner (sans cacao !!! pour notre Gégé) et préparation de l’arrivée de Zara, membre du CPIE, qui de 9h à 10h30 nous a présenté les travaux de l’association, les différents habitats et les espèces d’hippocampes et de syngnathes rencontrables dans l’étang.

L’action que nous ferons dans ce week-end s’inscrit dans ce qui s’appelle de la science participative. Nos observations (absence/présence d’hippocampes ; endroit où il se trouve ; T° de l’eau ; et éventuellement pour les plus volontaires photos du profil de l’hippocampe, taille, nom de l’espèce…) vont être utilisées par les scientifiques du CPIE pour leurs études de distribution et d’abondances.

A 10h30, nous voilà donc partis, plaquettes d’identification sous le bras pour le ponton de la bordelaise ! Le site, appelé aussi « dépotoir » collectionne les épaves en tout genre (bateaux, voitures…) et apparemment, il y a au moins 10 hippocampes à observer ! donc c’est parti !

Groupe plongeurs au ponton du canal Plongée Thau 16-17avril16 Groupe CSLGB au ponton du canal Plongée Thau 16-17avril16 (2) Groupe CSLGB au ponton du canal du Rhône à Sète Plongée Thau 16-17avril16 (1)

Mise à l’eau du bord après le briefing de Zara, qui nous accompagnera en PMT. Car oui, le site est très peu profond : 7m grand maximum. Ambiances lumineuses dans les champs de zostères, où les sargasses rejoignent la surface. Laitues de mer, roches colorées recouvertes de petites anémones vertes et violettes caractéristiques de Thau, d’ascidies…

Après près de 50min de plongée où la liste d’observation est grande: hippocampes, syngnathes, seiches, lièvres de mer, cérianthes, spirographes…

Spirographe GP Plongée Thau Ponton du Canal du Rhône 16-17avril16 (2)_GF Lièvre de mer Plongée Thau Anse du Barrou 16-17avril16 (12)_GF Ponte nudibranche surement Doris marbré Plongée Thau Anse du Barrou 16-17avril16 (1)_GF Hervia devant clavelines Plongée Thau Ponton du Canal du Rhône 16-17avril16_GF Syngnathe à long museau mâle Plongée Thau Ponton du Canal du Rhône 16-17avril16 (5)_GFNous avons pique niqué en entendant les plaintes de Michel, qui n’a, toujours pas observé d’hippocampes (je l’ai déjà dit que ca fait quand même 3 ans qu’il cherche ?… ah oui… !). Heureusement, coach Zara est là pour le motiver…

C’est donc rapidement que nous nous remettons à l’eau car le vent frais n’est pas très agréable. Cette fois ci, nous partons visiter l’autre côté du ponton. La balade est bien sympa. Il faut passer sous la plateforme. Paysages lunaires obscurs, cérianthes et vers myxicoles à gogo dans la vase. Puis ensuite, on arrive sur une très grosse épave de bateau, recouverte de spirographes. Superbe spectacle, la vie y est très riche.

Cette deuxième plongée a été un peu plus longue pour tout le monde car la limite était le vidage des blocs, sur un fond à 3m, ca laissait de la marge !!

A la sortie de l’eau, le bilan est de taille : un syngnathe retrouvé mort par Florian, nudibranches à foison et une vieille Barbie sans tête pleine de concressions. (faudra demander les explications à Michel et Jean-Pierre !!?)

thumb_DSCN6169_1024Et on entend alors des cris de joie. Michel a vu SON hippocampe !! bien sûr, c’était le plus beau de tous, vous comprenez bien !

thumb_DSCN6183_1024 thumb_DSCN6187_1024

Deshabillage les lèvres bleues et les dents qui claquent. Une heure de plongée à 14/15 degrés en avançant à pas de fourmis, ca fait frais ! Puis nous voilà parti pour le centre de Plongée pour gonfler les blocs.

La douche au centre fut la bienvenue, et l’apéritif aussi ! Nous partons manger rapidement au centre car Marie-Claude, préparant son FB1 nous a préparé un ptit topo sur les espèces invasives de l’étang de Thau. Son public est fin prêt !!

La fin de soirée fut donc studieuse et très intéressante. Florian nous a également fait partagé ses photos toujours aussi impressionnantes et Zara, restée avec nous, a enrichi le tout d’anecdotes et de commentaires sur la lagune et sa diversité.

Le lendemain matin, petit déjeuner confortable avant le ménage et le rendu des clés. Nous partons cette fois ci pour l’anse du Barrou, à 10min du centre d’hébergement. Le site est encore moins profond (3 ou 4m) mais les milieux sont très diversifiés. Herbier de grande zostère, zostère naine, transitions de vase coquillère, puis épaves et tombant (blockhauss). Peu ou pas d’hippocampes ont été observés cette fois ci, dommage. Cependant, les lièvres de mer étaient énormes (plus gros qu’une main !), les doris et leurs pontes colorées très abondantes. Un régal pour les yeux.

Groupes plongeurs Anse du Barrou Sète 16-17avril16 (3) Sète et bateaux vue depuis Anse du Barrou 16-17avril16 (1)_GF thumb_DSCN6189_1024

Retour frustré au centre car on savait que ça faisait 2 jours qu’il pleuvait à seaux à Dijon… On profite alors donc bien du repas et du café, au soleil, sur la terrasse avant de reprendre la route !

Groupe plongeurs Terrasse Le Lazaret 16-17avril16

Encore un week-end bien rempli en rigolades et belles images. Un tout grand merci à Zara pour cette journée très enrichissante, ainsi que pour sa bonne humeur. Merci également à Mathilde et Romain pour avoir eu l’initiative de cette prise de contact avec le CPIE, ainsi que pour la soirée du lundi 11 avril qu’ils ont animé d’une main de maitre, avec un topo extrêmement complet sur la lagune de Thau.

Et mercis finaux à tous les participants, et à Marie-Claude pour cette animation très intéressante.

Quoi dire de plus que « vivement la prochaine fois ! » ??

Charlène

4 commentaires

  1. tres bel article ma Chacha !!!
    Cà donne envie ……..merci

    Heureusement que Michel A a atteint son objectif !!!
    Sinon on aurait entendu sa grosse voix gronder jusqu’à la saison prochaine ………….

  2. tout a fait d accord, très bel article qui donne envie!!!!

  3. Chacha ,gg c’est vous les plus beaux

  4. Super article ! le séjour a bien été retracé! mais il y en a d’autres qui attendent toujours leur hippocampe!!!^^
    vivement la prochaine fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.