Sartie Pâques 2018

Bon un petit texte, pour les futur(e)s courageux qui voudraient plonger avec le CSLGB… Allez-y c’est d’enfer !
En fait, Priscille et moi avons été missionné pour raconter notre première expérience de voyage plongée.
Vous êtes accrochés ? allez c’est parti !

Vendredi :
Enfin le départ, après un planning super calé par Gégé, rdv 14h00/14h30 à la gendarmerie.
Jusque-là tout va bien, un petit aller et retour par Jean-Marie pour retourner chercher les clefs du camion restés sur le bureau, un coup de pince pour shunter la batterie du camion à plat, et en avant Guingamp…

Avec un peu la motivation de jours meilleurs, tel un gladiateur en manque d’eau… le guerrier de la route trace le bitume.
Arrivée à la nuit, toujours une organisation au top, apéro (pas trop qd même…c’est la première !) => gastro => boules Quies (la vie en communauté !) dodo.

Samedi :
Un super petit déjeuner, les batteries… rechargées, nous voilà repartis, pour Marseille, cette fois c’est la bonne !

Arrivée sur site, soleil magnifique, température de l’eau sympa (NDLR: enfin 12° quand même…), un vent par encore capable de décorner un bœuf (bourguignon, ok je sors…).

Alors, à ce moment-là… J’ai envie de dire…que c’est là que ça se gâte…

En fait tout allait chez les bisounours plongeur, avant le drame, lorsque le premier zodiac c’est mis un peu à couler…par qu’il manquait des bouchons…ce qui nous a permis d’avoir une prise en charge de l’apéro. On a quand même récupéré le bateau !
Mais ça s’était encore avant le drame, lorsque le second zodiac n’a jamais voulu démarrer.
Mais ça s’était encore avant le drame, (ça s’arrête quand ???), lorsque l’on s’est aperçu, qu’une fois parti à quelque lieu de la côte, que le troisième bateau nous faisait un remake croisé de la croisière s’amuse et du Titanic.
Imaginez, Cap ’tain Djibril au commande d’un fameux bateau, qui vous explique que s’il arrête le moteur ne redémarre plus, et mouss’Daniel, en train d’écoper à l’arrière pour garder le niveau.
Eh bien croyez-moi, tout le monde à plonger, et on est rentré avec les 2 bateaux !
C’est à ce moment précis, que l’on est mort de rire, et que l’on s’aperçoit de la grande capacité des équipages de pro à nous emmener en sécurité (pour une fois je suis sérieux).
A la vue des exploits du matin, une après-midi de sagesse s’impose : (de toute façon la mer ne nous voulait pas)

Présentation de Cap’tain Gégé :

Encore une soirée difficile :

Dimanche :
Vu la sagesse et la grande expérience de l’encadrement, pas de photos du Dimanche. Tout a été censuré.

Bon ok, je plaisante. Un peu de vent, un peu de houle, mais pas de photo quand même.

Arrivée dans une superbe crique à l’abri du vent, un peu de musculation pour descendre et remonter le matos, mais ça en valait laaaaargement le coup.
L’après-midi la mer ne nous voulait pas non plus.

Le club des 5 en balade :

Et voilà, la fin, sniff, mais pourquoi tant de haine…

Bilan :
Un week-end super, rien à redire, conditions météo compliquées, la faute à personne, mais rigolade assurée

Ludo et Priscille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.