Sortie La Ciotat 6-7 Octobre 2012.

Nous voilà partis pour le premier week-end de plongée de l’année. Départ  en deux vagues (13h30 et 18H).

Après une arrivée forcément tardive, je constate que les premiers ne dorment que d’un œil (deux solutions, soit la soirée fut bonne, soit il y a des ronfleurs…). En tout cas, Gégé et Tout-P’tit sont là pour nous accueillir (j’étais dans la deuxième vague).

Je passerai sous silence comment ouvrir la barrière du camping à 23h45 (sinon voir olivier !!!) Ah ! On en apprend tous les jours …

 

Le  lendemain matin, le petit dej’ fût comme d’habitude : Bon, et rapide, on sent déjà la concentration de la première plongée qui arrive…

 

Les prépas N4 se concertent pour leurs premiers exercices du week-end soigneusement préparés par les moniteurs. Ils ne sont pas là que pour rigoler non plus… (Les prépas N4).

Cela commence bien, « et si on se faisait un petit 800m PMT pour se mettre en jambe ?… »

Et voilà tout le monde à l’eau, chacun son rythme mais en tout cas c’est Charlene qui remporte le pompon (on se demande ce qu’elle a mangé la veille ou plutôt arrosé). Quoi qu’il en soit les hommes n’ont qu’à doubler les séances de piscine maintenant !!!

 

L’eau est très bonne (20°) et le temps est splendide, pas de vent non plus. Quoi de mieux pour se faire quelques plongées. Les palanquées sont établies et chaque moniteur récupère ses élèves.

Les premiers briefings commencent, puis embarquement dans les deux zodiacs.

Les plongées se passent nickel et on en redemande…

 

 

Thierry F prend des photos, José éclaire avec un phare et voilà une palanquée qui va remonter des clichés pour travailler la bio (surtout moi). D’ailleurs les photos présentes dans cette petite bafouille sont celle de Thierry F. Merci à lui. Il m’a quand même envoyé ses photos à 02h du matin !!! Quel don de soi !!!

 

 

oct2012 flabeline en couple 

oct 2012 doris dalmatien

 

Alexandre se fait plaisir en palanquée et Stéphane me fait travailler mon N2 (le pauvre : obligé de bosser, pas moyen de faire une plongée plaisir). En parrallèle, ils révisent leurs cours pour le brevet d’Etat (cela ne rigole pas).

oct 2012

 

 Pour le repas du samedi soir, j’ai pu noter que Gégé avait la plus grosse lampe de téléphone portable de toute la tablée. Et oui, il s’amuse bien notre Gégé…Reste à voir si ce nouveau téléphone est étanche….Après avoir mangé cet excellent bœuf bourguignon, nous sommes allés reposer nos petits yeux, pour une nuit plus ou moins calme (cela dépend, des chambrées !!!)

 

Le dimanche matin : « rebelote » ! Quelques têtes pas bien réveillées, mais « Tout-P’tit » nous fait écouter sa chanson préféré (petit Poney) et là au secours, vite, tous au Zodiac… Et voilà comment allumer les neurones de nos plongeurs en quelques secondes.

Bon c’est vrai aussi que nous n’avons pas échappé à l’éternel ronfleur (hein ! Thierry F) qui a faillit dormir dans la cuisine, vu que son matelas avait été déplacé (sûrement par inadvertance).

 

oct 2012 galathée

 

 

oct 2012 mostelle grise de roche

Pour ce qui est des plongées du dimanche matin, Charlene et Daniel nous font un petit exercice d’apnée à 10m, surveillé par Jean-marie. Impeccable, pourvu que cela dure…

Quant à ma palanquée, nous avons fait un petit bonjour à Cécile et Olivier qui remontait des 35m, tranquille. Tout s’est bien passé pour tout le monde. Débriefing et nettoyage des bateaux.

 

octobre 2013 dorade

 

Nous sommes rentrés sans encombre à Dijon après la dépose d’Olivier à Beaune.

Merci pour ce bon week-end  à toute l’équipe présente, pour la bonne ambiance et le sérieux de l’encadrement.

 

oct 2012 sortie la CIOTAT 6 ET 7 OCTOBRE 2012

 

 PS : Petite pensée pour mon binôme de plongée Michel R qui n’a pas pu venir.

 

Stephane C.

 

 

 

Un petit mot supplmentaire pour dire que Stéphane est remonté à Dijon avec son N2 en poche ! Félicitations à lui

 Corinne S.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.